• Jean-Baptiste Chevalier

En Ille-et-Vilaine, les escape games contestent leur fermeture

Le JT de France 3 Bretagne s'est fait l'écho, hier soir, de l'action engagée par un collectif de huit escape games d'Ille-et-Vilaine contre l'arrêté préfectoral du 24 octobre 2020 imposant leur fermeture totale (Replay).


Ce collectif a saisi hier, par l'intermédiaire du cabinet, le juge des référés du tribunal administratif pour solliciter la suspension cette décision de fermeture. Une mesure dramatique pour les enseignes concernées.


Dans le cadre de ce référé-liberté, il est soutenu que cette fermeture, à défaut d'être justifiée et proportionnée, porte une atteinte grave, immédiate et manifestement illégale à la liberté d'entreprendre, à la liberté du commerce et de l'industrie et à la liberté du travail.


Il est également souligné que cette fermeture ne répond pas à la condition de "lisibilité" des mesures de police, dès lors que d'autres établissements similaires, notamment les salles de sports couvertes ou les parcs à thème, peuvent encore, à ce stade, rester ouverts.


Ce collectif demande ainsi au juge des référés de suspendre l'exécution de cette mesure de fermeture des escape games et d'enjoindre à la Préfète d'Ille-et-Vilaine de les autoriser à rouvrir, dans le respect du protocole sanitaire extrêmement strict déjà mis en place.


L'audience de référé a été fixée ce mardi 27 octobre 2020, à 14h30.


152 vues0 commentaire